Analyse des cosmétiques

Vous l’avez sûrement déjà compris, la composition des produits est devenue ma principale obsession (plus que le prix d’ailleurs).

Sur Instagram, vous avez été nombreux/ses à me demander pourquoi je faisais la « chasse aux perturbateurs endocriniens » (…) Je vais vous l’expliquer aujourd’hui.

Tout d’abord, qu’est ce qu’un perturbateur endocrinien ?

Définition de l’OMS (2002) : « Un perturbateur endocrinien (PE) désigne une substance ou un mélange exogène qui altère les fonctions du système endocrinien et induit en conséquence des effets nocifs sur la santé d’un organisme intact (ou) de ses descendants… ».

Système endocrinien : «  Le système hormonal (ou endocrinien) est constitué de glandes (thyroïde, ovaires, testicules, hypophyse, pancréas, etc.) qui sécrètent des hormones (œstrogènes, testostérone, insuline…). Ces hormones sont libérées dans la circulation sanguine et jouent des rôles clés dans de nombreuses fonctions essentielles de l’organisme : développement du fœtus et de l’enfant, reproduction, métabolisme, régulation de la glycémie, etc.  » 

Ça doit être un peu plus clair maintenant ! En résumé, les perturbateurs endocriniens, en plus d’être franchement pas top pour la santé, peuvent altérer à la fertilité des êtres-vivants, et, pire encore, dans le cas d’une femme enceinte, être très néfaste pour son foetus.

La réponse à la question « les PE sont-ils à l’origine de maladies/stérilité » est encore très floue. Forcément ce n’est pas dans l’intérêt de la société de balancer que les PE sont à l’origine de beaucoup de maux. Cependant, n’avez-vous pas remarqué que de plus en plus de jeunes ont recours à la PMA ou à la FIV ? Moi je dis ça…je dis rien.

A quoi servent-ils ?

Agent parfumant, conservateur, protection contre les effets de la lumière UV, contre l’oxydation et la rancidité, fonction émolliente, dénaturante, conditionneur capillaire, agent d’entretien de la peau, solvant, agent filmogène, agent plastifiant, absorbant UV, filtre UV, antioxydant, (…)

Bien évidemment, toute ces fonctions peuvent être remplacées par des ingrédients naturels, mais ça coûte plus cher !

Quels sont les différents types de PE ?

Si seulement il n’y en avait qu’un… ce serait beau et simple…oui mais ce ne serait pas très drôle.

Voici une liste des principaux PE (présents dans les cosmétiques) :

  • 4-METHYLBENZYLIDENE CAMPHRE (filtres chimiques à UV)
  • BENZOPHENONE (filtres chimiques à UV)
  • BHA
  • BUTYLPHENYL METHYLPROPIONAL
  • CYCLOPENTASILOXANE
  • DIETHYL PHTHALATE
  • ETHYLHEXYL METHOXYCINNAMATE
  • HYDROXYTOLUENE BUTYLE (BHT)
  • NONYLPHENOL
  • OXYBENZONE (filtres chimiques à UV)
  • PARABENS (Methylparaben, Propylparaben, Buthylparaben, Ethylparaben, Isopropylparaben, Isobuthylparaben, Benzylparaben)
  • PHENOXYETHANOL
  • RESORCINOL
  • TRICLOSAN

Personnellement, ceux que je retrouve le plus dans les cosmétiques sont le BHT et le PHENOXYETHANOL.

Je bannie directement tous les produits qui contiennent l’une de ces substances. Je tolère quand même le PHENOXYETHANOL (seulement pour moi), étant donné qu’il ne peut altérer qu’à la fertilité masculine.

Du coup vous vous dîtes sûrement qu’en achetant des produits bio, vous ne risquerez pas de rencontrer des PE. Eh bien méfiez-vous donc du bio ! La plupart des marques respectent scrupuleusement les règles, mais quelques rebelles n’en ont que faire !

Maintenant vous savez-tout sur les PE dans les cosmétiques ! Vous voilà parés à ne plus en utiliser !… vraiment ?? Eh bien non, selon le site cancer-environnement.fr ; « Les sources d’exposition de la population générale aux PE sont principalement l’eau et l’alimentation, mais aussi l’air et certains produits industriels (médicaments, cosmétiques, produits phytosanitaires,…) ». 

Pour résumer, les PE sont présents PARTOUT. Est-ce surprenant ? Je ne crois pas. On peut donc éventuellement aller vivre en Alaska, arrêter de boire de l’eau, arrêter de manger et même arrêter de respirer. Là pour le coup on est sûrs de ne plus être exposés.

On ne cède donc pas à la panique, on ne jette pas ses produits par la fenêtre et on ne part pas vivre en Alaska pour avoir la paix. Je ne fais pas cet article pour vous faire peur ou vous faire culpabiliser d’utiliser des produits qui contiennent des PE, loin de là. Je fait cet article car je trouve inadmissible qu’on laisse les marques de cosmétiques nous « empoisonner » (de même que pour la nourriture, l’eau, les médicaments, l’air…) Je le fais aussi parce que c’est le « principe » de mon compte Instagram et de ce blog.

Anyway ! Je pense que vous comprenez mieux pourquoi je chasse autant les PE de mes cosmétiques.

Voici les sites sur lesquels je me suis informée, vous pouvez les consulter pour plus d’infos !

Plein de bisous 💋

 

 

 

 

 

Publicités